Nouvelle vague, les futures grandes stars. #CalendrierRNC3

Pour ce 3 Décembre, 3 chanteuses de la nouvelle génération que vous allez retrouver sur les scènes du monde dans les années à venir…

Catherine Trottmann 

Déjà dans le circuit depuis quelques années, nommée dans la catégorie « Révélation artiste lyrique » aux Victoires de la Musique Classique en 2017, Catherine Trottmann est une formidable mezzo-soprano qui a déjà campé les plus fameux rôles du répertoire lyrique et a foulé de prestigieuses scènes ces dernières années. Elle se produit début Décembre au Théâtre des Champs-Elysées où elle interprète Flora dans La Traviata de Verdi

Léa Desandre

Révélation artiste lyrique 2017, la mezzo-soprano franco-italienne Léa Desandre a débuté sa carrière internationale aux côtés du maître William Christie, référence absolue à la tête des Arts Florissants. En 2017 elle débute sur la scène parisienne et fait partie de la nouvelle Troupe Favart de l’Opéra Comique aux côtés de Marianne Crebassa, Kévin Amiel et autres… Elle a également chanté cette année avec la grande Cecilia Bartoli pour un concert de gala à Salzbourg. Elle vient de sortir un album avec Sabine Devieilhe et la cheffe Emmanuelle Haïm, autant vous dire que cela vaut son pesant de cacahuètes dans une si jeune carrière.

Ambroisine Bré

C’est cet été aux chorégies d’Orange pour Musiques en Fête avec France 3 que j’ai rencontré Ambroisine Bré. A quelques mètres d’elle pour sa prestation, j’ai été envoûté par la voix de cette toute jeune mezzo-soprano (encore une). Très jeune intégrée à des projets professionnels, elle a déjà travaillé à ce jour avec de grands noms de la scène française comme Laurence Equilbey, Karol Beffa ou Marc Minkowski. Cette année, elle était finaliste du concours Voix Nouvelles.. Elle donnera le 15 Décembre la Messe en Ut de Mozart à la Philharmonie de Paris, aux côtés du ténor en vogue Stanislas de Barbeyrac, sous la direction de Marc Minkowski, directeur général de l’Opéra de Bordeaux.

En bonus : Julie Prola

Vous n’avez peut-être pas encore entendu parler de Julie, à moins d’être un habitué de la chaîne Révisons Nos Classiques puisqu’elle participait à « E Cosi ! », adaptation du Cosi Fan Tutte de Mozart par Franck Krawczyk. Cette jeune chanteuse soprano fait partie de la deuxième promotion de l’Académie Jarrousky et j’ai envie de croire qu’elle ira très loin, alors retenez bien son nom…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.