Les nouvelles grandes solistes #CalendrierRNC 6

Après vous avoir présenté les futures stars de la voix, attardons nous sur ces jeunes instrumentistes aux carrières prometteuses…

Violoncelle – Camille Thomas et Olivia Gay

Impossible de parler d’instruments sans évoquer l’un de mes favoris, le violoncelle. Camille et Olivia en sont deux magnifiques représentantes. A 30 ans, toutes deux lauréates de prix internationaux, elles incarnent la nouvelle génération de solistes qui comptent et compteront dans les prochaines années. Elles ont sorti l’an dernier un album, chacune dans leur registre, l’une s’étant consacrée à Saint-Saëns et Offenbach, l’autre à des partitions plus contemporaines comme celles de Philippe Hersant, Peteris Vasks ou Thierry Maillard. Deux bijoux à écouter sans modération. Deux artistes à suivre absolument.

Camille Thomas jouera le 9 Janvier 2019 à la salle Cortor de Paris, Olivia Gay le 16 Décembre 2018 à la fondation Cziffra de Senlis.

Trompette – Lucienne Renaudin Vary

Les habitués de la chaîne Révisons Nos Classiques devaient s’en douter, il m’était impossible d’évoquer la nouvelle génération sans parler de Lucienne. Pas encore 20 ans et déjà une carrière incroyable. Actuellement en tournée au Japon, elle prépare son deuxième album chez Erato / Warner Classics autour du répertoire pour trompette. Son premier album « The Voice of the trumpet » réunissant un ensemble de classiques du répertoire et quelques arrangements signés de sa main, adaptant pour la trompette de grands airs d’opéra et autres titres classiques qui n’étaient pas pensés pour cet instrument. Incontestablement, si elle poursuit sur sa lancée, Lucienne laissera une trace importante dans l’histoire de la trompette et de la musique.

Entre deux dates à travers le monde, Lucienne Renaudin Vary donnera le Concerto pour trompette en Mi bémol majeur d’Hummel du 20 au 23 Mars 2019, accompagnée par l’Orchestre National de Lille.

Flûte – Mathilde Caldérini

Membre de l’Ensemble Ouranos, le quintet qui monte et qui vient de sortir un album tout bonnement génial sous le label #NoMadMusic, Mathilde est une flûtiste à suivre. La flûte est un instrument exigeant, qui n’apprécie pas l’approximation et elle le maîtrise à merveille. A l’aise en toute circonstance, que ce soit en orchestre ou en soliste à l’international, Mathilde Caldérini est lauréate de prix prestigieux dont celui du Concours International de flûte de Kobe au Japon. Elle allie précision et délicatesse, qui, associées au sourire qui ne la quitte jamais sur et en dehors de la scène, en font une artiste qu’on apprécie instantanément.

Mathilde Caldérini jouera avec l’Ensemble Ouranos le 17 Janvier 2019 à la fondation Singer-Polignac à Paris.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.